Zaventem,
14
Novembre
2017
|
18:18
Europe/Amsterdam

Ce que vous ne saviez pas sur votre triple performance et vos choix de technologie d’impression

Si vous êtes un chef d’entreprise ou travaillez dans le monde des affaires, il est probable que vous ayez entendu parler de la « triple performance », ou des « trois P : profit, personnes, planète », mais vous êtes-vous déjà demandé quelles en sont les origines et pourquoi est-elle devenue aussi pertinente aujourd’hui ? 

La Triple performance a été inventée par l’auteur d’ouvrages sur le commerce, conseiller et entrepreneur britannique John Elkington en 1994 pour encourager les entreprises à réunir les performances sociales, environnementales et financières dans leur comptabilité. Avant cela, la comptabilité était considérée comme une entité distincte et déconnectée de l’entreprise, alors qu’aujourd’hui l’impact de l’entreprise est de plus en plus considéré comme interconnecté avec d’autres aspects, notamment l’impact sociétal et environnemental. Dans les années 1960, quand cette idée s’est pour la première fois concrétisée à l’époque de la création de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les gens commençaient seulement à penser à l’entreprise de manière plus globale, en particulier en ce qui concerne son fonctionnement au sein d’une société ; la notion de responsabilité sociale des entreprises (RSE) était un phénomène relativement nouveau.

Les entreprises d’aujourd’hui doivent prouver leur valeur financièrement, mais également prouver la valeur ajoutée commerciale qu’elles peuvent apporter pour leurs clients, leurs investisseurs, leurs employés, la société en général et l’environnement. Les rapports non financiers sont l’un des moyens que les entreprises, comme Epson, ont choisis pour refléter ce changement, en mettant à disposition des informations et des faits concrets dans la plus grande transparence. En 2018, nous allons publier notre premier rapport non financier spécifiquement pour l’Europe. Les rapports non financiers y deviennent peu à peu obligatoires, ce qui est dû aux changements de réglementation, comme la nouvelle Directive relative aux rapports non financiers. Cela crée une jurisprudence pour l’introduction de législations permettant d’accélérer l'évolution de l’« ancienne » notion de la RSE vers une approche plus globale, prospective et stratégique visant à ce que les entreprises tiennent compte de leur impact au sein de leurs communautés.

Étant donné que nous travaillons avec d’autres entreprises sur leurs besoins technologiques professionnels - de l’impression et du visuel aux technologies portables et robotiques – nous avons souvent constaté que les entreprises peuvent prouver qu’elles ouvrent la voie à l’efficacité et à la réduction de leur impact environnemental grâce aux domaines les moins évidents. Dans le domaine de l’impression notamment, de nombreuses entreprises de toutes tailles commencent à prendre conscience que la technologie jet d’encre et les solutions d’encre haute capacité comme les réservoirs d’encre remplaçables d’abord développés par Epson, sont plus efficaces parce que plus rapides, plus propres, réduisent le gaspillage et la consommation énergétique. Pour beaucoup, l’imprimante peut paraître insignifiante dans le cadre des rapports non financiers, mais si vous comparez le jet d’encre aux technologies d’impression laser, la réduction des déchets peut atteindre 99 % et celle de la consommation d’énergie 96 %. Le calcul est alors simple. 

Il y a actuellement un regain d’intérêt pour la RSE et la triple performance dans toute la chaîne de valeur et je suis fier de travailler pour une entreprise qui en fait une de ses principales priorités. Le président d’Epson, M. Minoru Usui a l’ambition de transformer notre entreprise à vocation commerciale en « entreprise à responsabilité sociétale », et la RSE est la pierre angulaire de cette ambition. Nous continuerons à fournir des produits indispensables à nos clients basés sur notre philosophie « sho sho sein » (japonais pour : compact, économe en énergie, haute précision). Dans le même temps, nous mettons le développement durable au premier plan de notre propre production. En tant qu’entreprise, répondre en interne uniquement aux exigences des dernières publications ne suffit pas, notre objectif est de soutenir d’autres entreprises en les aidant à présenter les améliorations de leur triple performance résultant de décisions technologiques éclairées.