04
Novembre
2017
|
01:00
Europe/Amsterdam

Les technologies d'Epson sont indispensables pour le futur de l'Europe de quatre façons

Le paysage européen ne cesse d’évoluer et chaque jour de nouvelles discussions ont lieu sur la façon dont les entreprises peuvent tirer parti de la technologie et, de plus en plus, répondre à l’appel lancé en faveur d’une amélioration de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Du fait de la pression accrue des investisseurs, de la chaîne d’approvisionnement et des clients, les entreprises dans tous les segments sont à la recherche de solutions technologiques susceptibles de consolider leurs performances, d’aborder la question du triple résultat (social, environnemental et économique) et de les aider à atteindre les objectifs énergétiques de l’UE ainsi que les résultats escomptés dans le cadre de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) établis par les Nations unies. Tout ceci devient indispensable pour l’avenir de l’Europe. Même des changements apparemment modestes peuvent avoir un impact majeur sur l’empreinte environnementale et sociale d’une organisation. C’est pourquoi la vision d’entreprise d’Epson est centrée sur quatre axes d’innovation – l’impression, la robotique, les communications visuelles et les dispositifs portables – chacun répondant aux besoins des entreprises à travers l’Europe. Sa philosophie de gestion repose sur sa volonté de devenir une entreprise incontournable. En effet, nous pensons chez Epson que la RSE est primordiale pour asseoir notre réussite et cet état d’esprit fait partie intégrante de la technologie que nous offrons. De fait, Epson a adopté cette approche axée sur le « résultat triple » dans ses quatre domaines d’innovation.

N° 1 : Des imprimantes qui impriment intelligemment

L’objectif premier de la gamme de solutions d'impression professionnelles est d’aider nos clients à atteindre leurs aspirations environnementales, financières et sociétales. Epson est à l’écoute du marché et parce qu’imprimer reste une pratique courante en milieu professionnel, nous avons développé une technologie d’impression jet d’encre de qualité supérieure pour remplacer les imprimantes laser moins écologiques. Si les entreprises faisaient le choix d’investir dans des technologies d’impression jet d’encre, elles pourraient réduire leur production de déchets jusqu’à 99 %, leurs émissions de CO2 de 92 % et n'émettre aucun gaz à effet de serre. De plus, leur consommation d’énergie baisserait de 96 % par rapport à une imprimante laser. De façon concrète, cela signifie que si toutes les entreprises passaient demain à l’impression jet d’encre, assez d’énergie serait économisée pour alimenter au moins 507 000 foyers à travers l’Europe #_ftn1 [1] . En outre, la technologie jet d’encre est jusqu’à 3,5 fois plus rapide que le laser et le temps consacré aux interventions est réduit de 98 % #_ftn2 [2] ; par conséquent, Epson réduit non seulement l’impact environnemental de ses produits, mais la marque crée également de nouvelles solutions pour faire évoluer le comportement et les activités des clients. Un unique exemple, PaperLab – le premier système de recyclage sans eau du papier à destination des entreprises – modifiera fondamentalement la manière dont celles-ci voient le papier. Parce que, selon Epson – et la recherche le confirme –, le papier continue de jouer un rôle essentiel dans notre vie professionnelle, le fabricant a lancé PaperLab afin de répondre aux préoccupations concernant le gaspillage de papier et l’environnement en général. Or l’adoption au bureau d’un état d’esprit favorable à l’économie circulaire incitera les personnes à penser différemment à leur usage de l’impression.

N° 2 : Des robots qui façonnent une nouvelle approche de la fabrication

À l’avenir, cette réflexion évoluera encore plus, en particulier dans la mesure où l’impression 3D deviendra plus fréquente dans la vie des consommateurs et dans les entreprises. Avec l’avènement de la robotique, la fabrication se transforme et soutient la flexibilité et la compétitivité globales de l’industrie européenne. De fait, Epson prend déjà des mesures en faveur d’un environnement de production redéfini en Europe, en rendant les robots plus accessibles par le prix mais également en s’appuyant sur des technologies innovantes telles que les capacités « pick and grip » de ses capteurs de force. Grâce à cela, les robots d’Epson sont désormais capables de réaliser les tâches les plus complexes. Il en résulte des tâches manuelles moins répétitives et plus de créativité et de liberté pour les personnes dans leur poste, ce qui ouvre la voie à de nouvelles opportunités professionnelles ainsi qu’à la redéfinition de certains emplois. 

N° 3 : Des projections source d’interactions sur le lieu de travail

Dans le même temps, les technologies de communication visuelle d’Epson, telles que les projecteurs, favorisent la collaboration et les interactions, tout en améliorant l’efficacité dans les processus de travail. Grâce aux projecteurs d’Epson, la nécessité de déplacements pour participer à des réunions est moins indispensable dans les entreprises, ce qui contribue à réduire l’impact environnemental lié aux voyages (diminution de l’empreinte carbone). Ces projecteurs offrent une conception à haut rendement énergétique avec des options d’économie d’énergie paramétrables tellement efficaces que la consommation d’énergie peut être réduite de http://global.epson.com/SR/environment/products/projector.html 27 % lors des projection s.

N° 4 : Des lunettes connectées qui introduisent une nouvelle façon de voir le monde

Les lunettes connectées d’Epson permettent aux personnes de travailler plus efficacement en les aidant dans leurs tâches à distance, par exemple dans le cadre de diagnostics à distance à des fins d’ingénierie ou de formation. Elles sont également utilisées pour sauver des vies dans des situations d’urgence. De fait, les équipes intervenant dans la lutte aérienne contre les incendies et dans les efforts de rétablissement après un séisme utilisent les lunettes connectées Moverio d’Epson. Il en va de même des personnes souffrant de déficience visuelle qui les utilisent pour se déplacer dans leur environnement, lire un texte ou bénéficier de la reconnaissance faciale. Il s’agit là d’un instantané d’aujourd’hui, mais la vision qu’Epson a de notre avenir est encore plus intéressante. Sa vision d’entreprise pour 2025 s’intéresse à la manière dont ces technologies de base contribueront à façonner le monde qui nous entoure. Epson imagine un monde où les projecteurs ne seront plus des projecteurs, mais des moyens pour les personnes d’être présentes au bureau grâce à des hologrammes, réduisant ainsi davantage l’empreinte carbone. Elle imagine un monde où les imprimantes continueront d’imprimer, mais où PaperLab recyclera le papier de manière sûre dans l’enceinte même de l’entreprise. Enfin, la marque imagine un monde où les individus seront plus créatifs et où ils pourront prospérer grâce à une technologie entièrement à leur service. Epson a pour objectif de devenir un acteur économique incontournable et pour conserver un tel niveau d’innovation elle dépense chaque jour 1,4 million d’euros en R&D (soit plus précisément 5,2 % de son chiffre d’affaires annuel). En outre, elle canalise sa culture de la production à la japonaise – le monozukuri (littéralement l’art et la science de la fabrication) – non seulement pour garantir la qualité, mais aussi pour refléter son engagement à respecter l’environnement, où le développement durable est au cœur de tout ce qu’elle fait. Pour atteindre ce niveau de précision et de flexibilité, Epson conçoit et fabrique ses propres technologies de précision compactes et efficaces (les caractéristiques « Sho Sho Sei »), en utilisant ses propres usines, processus et robots de sorte que ses quatre axes d’innovation continuent de contribuer à un avenir plus durable.