25
Août
2016
|
13:02
Europe/Amsterdam

Make the Switch : Epson plaide en faveur d’un nouveau modèle d’entreprise qui contribue à un avenir plus durable

Résumé
- Une nouvelle étude révèle que les entreprises européennes n’ont pratiquement pas recours à une technologie de l’information efficace sur le plan énergétique
- Epson s’engage afin d’aider ses clients à réduire leur empreinte écologique
- La transition stratégique des imprimantes à jet d’encre pour les consommateurs vers les imprimantes à jet d’encre professionnelles se poursuit
  • Une nouvelle étude révèle que les entreprises européennes n’ont pratiquement pas recours à une technologie de l’information efficace sur le plan énergétique
  • Epson s’engage afin d’aider ses clients à réduire leur empreinte écologique
  • La transition stratégique des imprimantes à jet d’encre pour les consommateurs vers les imprimantes à jet d’encre professionnelles se poursuit
  • La marque Epson donne l’exemple en recherchant elle aussi des mesures écologiques et économiques à prendre

Epson, leader mondial du marché en matière d’innovation dans les secteurs de l'impression, des appareils portables, de la robotique et de la communication visuelle, annonce son intention de s’engager pour un avenir professionnel durable. L’entreprise veut aider ses clients à réduire leur empreinte écologique et, à cet effet, se base entre autres sur une étude récente consacrée à la durabilité et à l'innovation écologique au sein des entreprises. Epson occupe une position idéale pour aider les clients dans leurs initiatives visant à accroître la durabilité sur le lieu de travail.

Epson a été confortée dans son ambition de se concentrer sur le marché professionnel par les résultats d’une étude réalisée par le bureau d’étude Quocirca. Cette étude, qui a été menée en avril et en mai 2016 auprès de 500 organisations européennes, a révélé que la majorité des entreprises européennes n’utilisaient pas la technologie écologique et durable disponible. Toutefois, elles sont de plus en plus contraintes d'honorer la « triple bottom line » (qui porte sur 3 volets : social, environnemental et financier), et de viser davantage d’innovation écologique en interne.

Dominic Schouderden, Branch Office Manager Epson Europe – succursale de Belgique, le déclare sans ambages : « Les ambitions de notre entreprise en matière de durabilité ne se limitent pas à la technologie qui limite l'impact environnemental de nos produits. Comme le démontre l’étude, un avenir durable n’est possible qu’à condition d’entreprendre aussi des actions dans le domaine professionnel. Epson veut modifier de manière fondamentale le comportement et les pratiques commerciales de nos clients en fournissant des produits, des services et des fonctions qui offrent un environnement de travail plus efficace ainsi qu’un avenir meilleur et plus durable. »

Étude

Malgré la pression exercée sur les entreprises en vue d’entreprendre de manière plus économe et plus durable, l’étude a révélé qu’à peine 23 % des sociétés européennes réalisaient pleinement le potentiel de la technologie économe en énergie*. De grandes différences d’attitude ont également été observées entre les grandes entreprises et les PME : 74 % des grandes entreprises considèrent la durabilité comme une priorité essentielle, contre 33 % des PME. Les grandes entreprises (39 %) ont aussi plus souvent recours à une technologie de l'information efficace sur le plan énergétique que les organisations plus réduites (8 %). Les PME considéraient surtout le coût comme le principal obstacle.*

Cependant, les initiatives durables ne doivent pas non plus entraîner de frais plus élevés pour les PME, souligne Dominic Schouderden : « Passer des imprimantes laser aux imprimantes à jet d’encre, par exemple, permet aux entreprises de réaliser jusqu’à 96 % d’économies d'énergie, de diminuer jusqu’à 92 % les émissions de CO2 et de réduire leurs déchets de 95 %. De cette manière, la transition vers les imprimantes à jet d’encre permet non seulement de réduire les coûts mais aussi de réaliser des économies d’énergie. » Plus de la moitié des personnes interrogées (56 %) ont l'intention de passer à l'imprimante à jet d'encre au cours de l'année à venir.

« Le meilleur est encore à venir », conclut Dominic Schouterden, « nous continuons d'améliorer notre technologie dans tous les domaines où nous innovons (jet d’encre, communication visuelle, technologie portable et robotique) afin d’accroître notre valeur ajoutée pour nos clients et d’augmenter notre contribution aux améliorations écologiques. Nous nourrissons des objectifs ambitieux mais l’ampleur des défis environnementaux auxquels notre planète est confrontée requiert une réponse ferme, et nous voulons être parmi les premiers à faire la différence. Il en va de notre devoir de fournisseur. »

Epson 25 : vision pour les années à venir

Pour sa prochaine phase de croissance, Epson a développé une nouvelle vision d’entreprise , avec une direction à suivre pour les prochaines années, et un business plan à moyen terme pour réaliser la première phase de cette vision. L’Epson 25 Corporate Vision tient compte des changements qui s’opèrent au sein de l’environnement professionnel ainsi que des grandes tendances mondiales, et décrit ce qu’Epson veut réaliser d’ici 2025. Les « 3 piliers » d’Epson jouent ici un rôle essentiel, précise Schouterden : « Nous sommes convaincus que chaque modèle d'entreprise durable pour les prochaines années et décennies est basé sur trois piliers de même importance : la responsabilité sociale, la responsabilité environnementale et la responsabilité financière, vis-à-vis des actionnaires et des travailleurs. Il est parfaitement possible de rester financièrement rentable tout en contribuant à un monde plus propre et plus social. Avec nos produits, nous voulons fournir les fondements pour atteindre cet objectif. Et en tant qu’entreprise, nous souhaitons prouver au quotidien que ces trois piliers ne s’excluent pas mutuellement mais, au contraire, se renforcent les uns les autres. »   

*Quocirca