Zaventem,
08
Mai
2020
|
10:14
Europe/Amsterdam

Oscar van der Linden a connu les débuts d’Epson Nederland

Avec six de ses collègues, Oscar van der Linden a connu les débuts d’Epson Nederland. Au cours des 21 années qui se sont écoulées depuis, il a occupé quasiment toutes les fonctions et est à présent VI Sales Manager Business Products pour le Benelux et Branche Office Manager officiel pour les Pays-Bas. Quand on lui demande s’il aime toujours autant travailler chez Epson après toutes ces années, il répond : « Absolument, sinon je ne serais pas là ! Epson est une grande entreprise qui offre beaucoup de possibilités de s’épanouir quand on a l’esprit d’entreprendre. Et c’est ce que je continue à faire avec grand plaisir. »

Quelles tendances observez-vous dans votre secteur ? 

« Dans le secteur de l’enseignement, on a observé ces dernières années une évolution des projecteurs vers les dispositifs d’affichage, qu’ils soient interactifs ou non. Les écoles suivent souvent l’exemple des autres et ont ainsi surtout opté ces dernières années pour des dispositifs d’affichage. Mais je remarque que si on évoque les avantages d’une solution hybride (donc un projecteur laser interactif qui a une grande durée de vie, qui peut projeter en grand format et que l’on combine à un grand tableau blanc sur lequel on peut écrire), les écoles sont très vites convaincues des avantages. Les enseignants veulent conserver la possibilité d’écrire avec une craie ou un marqueur, en complément de la présentation numérique. Dans ce cas, un système hybride, c’est-à-dire numérique et analogique à la fois, est bien entendu la solution idéale. On a les avantages du numérique sans être privé des avantages de l’écriture analogique. Il ne faut rien de plus pour transformer les besoins latents des enseignants en besoins pratiques à l’égard d’une telle solution hybride. »

Quelles seront selon vous les évolutions du marché dans un avenir proche ? 

« On observe une évolution prudente vers le développement durable, que ce soit dans le domaine de l’impression ou de la projection. Mais ce qui est frappant, c’est le travail et l’enseignement à distance. Le fait que nous devions presque tous travailler à la maison suite à la crise du coronavirus est un catalyseur considérable pour les technologies collaboratives. Je m’attends à ce que cette évolution se poursuive aussi à l’avenir. En effet, nous sommes à présent familiarisés avec la technologie, et quand on voit à quel point les routes sont encombrées aux Pays-Bas, je pense que de plus en plus de choses se feront à distance. La bande passante est déjà importante et sera encore augmentée avec l’arrivée de la 5G. Toutes les conditions sont donc remplies. Et cela s’inscrit naturellement aussi dans le cadre d’un besoin croissant de développement durable : moins nous devrons nous déplacer, moins il y aura d’émissions de CO2. Nos projecteurs, qui sont pour la plupart certifiés TCO, peuvent parfaitement répondre à ce besoin de collaborer à distance et de favoriser le développement durable. »

« Dans le domaine de l’impression professionnelle, la transition du laser vers le jet d’encre sera de plus en plus marquée. Nos imprimantes à jet d’encre consomment jusqu’à 95 % d’énergie en moins que les imprimantes laser comparables. Et grâce au nombre limité de pièces détachées, une imprimante à jet d’encre produit beaucoup moins de déchets, limitant ainsi l’empreinte environnementale. »

Quelles sont les demandes de vos clients ?

« Les revendeurs veulent bien entendu garantir leur marge mais ils recherchent parallèlement une certaine “facilité de faire des affaires”, et donc des produits que l’on installe et qui ne demandent plus une attention permanente. Comme nos nouveaux projecteurs laser, qui ne nécessitent quasiment plus d’entretien. Grâce à nos solutions sur mesure, les revendeurs devraient vouloir se différencier de leurs concurrents. Certains en sont capables et d’autres éprouvent plus de difficultés. C’est lié à la capacité de détecter les besoins réels du marché. Si on comprend les enjeux, on voit directement les conséquences positives pour les affaires. Je plaide pour la “résultance” au lieu de la consultance. Si la consultance consiste à émettre un avis et ensuite à envoyer la facture sans assurer de suivi, la résultance se concentre quant à elle sur le résultat généré pour son client. On voit alors une réelle conversion de l’avis émis : un résultat tangible est synonyme d’utilisateurs satisfaits. Notre proposition hybride numérique et analogique pour l’enseignement et les entreprises en est un bon exemple. Nous avons entre-temps dans le Benelux pas loin de 20 écoles ambassadrices qui ont commencé avec une seule classe équipée de notre solution. Presque toutes équipent de plus en plus de classes de projecteurs et de tableaux blancs : ils fournissent tout simplement le meilleur résultat pour l’enseignement dispensé. Pour les entreprises, il y a également ce besoin latent d’outils permettant d’organiser facilement un brainstorming avec un groupe de personnes et de présenter ensuite le résultat en grand. Éventuellement à distance, avec l’aide de logiciels de collaboration tels que MS Teams et Zoom. Je vous en reparlerai tout prochainement… »

Texte standard

À propos d'Epson

Leader mondial en matière de technologies, Epson veut être un maillon essentiel pour la société, en connectant les gens, les objets et les informations par le biais de technologies de précision efficientes et compactes. L'entreprise s'efforce de stimuler les innovations et de surpasser les attentes du client en matière d'impression à jet d'encre, de communication visuelle, de portables et de robotique. Epson est fier de contribuer à une société plus équilibrée et aux objectifs des Nations-Unies en matière de développement durable.

Le groupe Epson, dirigé par la Seiko Epson Corporation établie au Japon, génère chaque année un chiffre d'affaires de plus de 1 billions de yens. Voir global.epson.com.

À propos d'Epson Europe

Epson Europe B.V., basé à Amsterdam, est le siège central d'Epson pour l'Europe, le Moyen-Orient, la Russie et l'Afrique. Avec des effectifs de 1968 travailleurs, Epson Europe a généré pour l'exercice 2017 un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros. Voir epson.eu.

Vision écologique 2050 - eco.epson.com